Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet
  
Répondre au sujet
Invité
avatar



Sujet: elle n'est qu'un reflet ; Emma   Sam 12 Oct - 2:37

my life is worthless without you

imagine that the life you thought you shared wasn't really there




••• Nom : Emma Koskinen
••• Surnom(s) : Un reflet ne possède pas de surnom.
••• Âge : 19 ans
••• Nationalité : Finlandaise.
••• Ancienneté sur Pulsar : Le temps n'a pas d'importance quand il est là, elle en oublie même son nom.

••• Alors humain, satisfait de ta nouvelle Galaxie ? La renaissance, ils la connaissent bien. Ils ont déjà vu le monde une première fois et tandis que leur esprit enfantin vivait dans le brouillard, alors qu'ils n'étaient que des anges innocents, leurs regards se sont croisés. Et. Ils étaient nés une deuxième fois. Pulsar n'est qu'une étape de plus dans leur ascension.
••• Comment t'intègres-tu parmi les Pulséens ? Que penses-tu d'eux ? Ils n'ont aucune importance pour Emma. Rien n'a d'importance.
••• Penses-tu pouvoir devenir l'un d'eux, à la longue ? Pourquoi devenir ce qu'elle est déjà. Elle n'a jamais été réellement humaine, un humain n'est pas vide.
••• Ton avis sur la politique ici ? Emma éprouve une certaine curiosité vis-à-vis Phoebus. Elle aimerait bien le briser.
••• Pas trop dépaysé dans cet environnement fantasque ? Non.
••• Vas-tu briller, humain ? Sa mort sera lumineuse.





personnalité

It just existed in your head The reflection used wasn't you


Toujours parfaite, elle a toujours fait ce que l'on attendait d'elle. Sourire était si facile désormais, même lorsque les larmes coulaient, mais maintenant, elles ne coulent plus, elle n'a plus le droit de pleurer. Emma ne connait pas les sentiments futiles comme la tristesse ou l'amour, elle n'a que son orgueil mal placé. Emma ne ressent que la douleur. Lorsque sa peau se déchire, lorsque ses nerfs rompent, lorsque ses muscles se crispent et qu'elle a mal. Mais aussi lorsqu'elle voit la souffrance peindre les traits de Cain, la bouche-entrouverte, criant silencieusement. Parce qu'il n'a pas le droit de crier lorsqu'elle lui griffe le dos jusqu'au sang. Cain saigne pour elle et uniquement pour elle.
Emma n'est vivante que lorsqu'il est là.
Sinon, Emma redevient. Emma.
Parfaite. Belle. Innocente. Attachante.
Mais Emma évite les autres. Elle cache ses poignets sous de longues manches. Personne ne doit voir la bête qu'elle est réellement. Le démon déguisé en ange. Seul Cain peut réellement la voir.

Emma. Hypocrite. Aux allures pourtant si gentilles. Mais personne ne connait la vraie Emma, celle couverte de cicatrices, qui parcourent sa peau, cicatrices éternelles. La preuve qu'elle était en vie. Cain était le seul à aimer ces marques, parce qu'il en était l'auteur. Il aimait les suivre du doigt, doucement, puis y enfoncer ses ongles et les ouvrir à nouveau.
Pourtant, n'importe qui s'enfuirait en voyant cette vision d'horreur, ces stigmates parfois encore fraîches, rouges vives, parfois saignantes.
Oui Emma a mal.
Mais la douleur était préférable à la mort.
La douleur était préférable à ne. Rien. Ressentir.

Une vie faite de bonheur, cette chose immatérielle et éphémère, Emma n'en veut pas.
Cette bague que l'on passe au doigt, sans réelle signification, elle n'en a pas besoin.

« Dit Cain, quand nous en aurons assez, que fera-t-on ? »
« Nous mourrons. »

Et elle souriait Emma, alors qu'il la brisait en morceaux.

we were so young and innocent
don't do think ?

can you save me from what i've become ?
bleeding out
for
me

« I KILLED YOU TIMES AND TIMES AND U. ARE.
TRYING TO SAVE ME ?
»

« it's because my life is not a life without you
i want to save the rest of you.
»

« you are the rest of me. »

« so let me be with you. »

« You are the only thing that am proud of
You are part of me, not me. i can't let you be me.
»

« I would die if you let me go. »

« Don't.
Never.
»


histoire




And wherever you are, land on another star


Il était arrivé dans sa vie comme un coup de poing en plein visage. Il l’avait ramené à la vie, à la souffrance qui la rattachait à ce monde, qui l’a rattachait à lui, aux cicatrices qui restent, aux souvenirs qui ne s’effacent pas. Parce que sans lui, Emma n’était rien. Qu’une épave. Vide. Seule. Emma était sans vie quand il n’était pas là, Emma n’était Emma que lorsqu’il était à ses côtés. Ils étaient leur reflet, représentant le revers de l’autre. Lorsqu’ils se regardaient dans un miroir, ils ne voyaient que l’un l’autre. Et tous leurs désirs pouvaient être combinés en un seul : faire éclater ce reflet d’eux-mêmes, le détruire. Frapper sur le miroir à s’en ouvrir les jointures, le casser, le briser en mille morceaux.
Et c’était là tout le concept de leur jeu. Se détruire mutuellement.

Pendant longtemps, elle n’avait été qu’un enfant obéissant, répondant aux attentes de ses parents, obtenant des notes scolaires prodigieuses qui la réservait à un grand avenir. Elle avait peu d’amis, passant son temps libre à lire dans sa chambre. Sa vie était peu palpitante, et pourtant elle en garde des souvenirs clairs et précis et elle se souvient de son déménagement comme si c’était la veille; les boîtes en carton parsemant le sol, le stress évident de ses parents, sa nouvelle maison, sa nouvelle école. Emma peu d’amis se retrouva seule, complètement seule, sans repère. Elle avait peur d’affronter les visages de ses nouveaux camarades alors qu’ils n’attendaient qu’une chose : qu’elle fasse sa première impression.
Dès la première journée, on l’a mis à l’écart. Peu sociable, voire timide, elle se fit facilement rejeter par les autres enfants qui s’amusaient en rigolant. Emma les trouvait ennuyeux, ils faisaient trop de bruits. Se balançant à moitié, son regard s’attarda sur un jeune garçon du même âge, aux cheveux blonds et aux grands yeux gris. Le temps s’immobilisa alors qu’ils se rencontrèrent pour la première fois, la rencontre de deux destinés, deux âmes qui s’étaient attendus depuis si longtemps se retrouvaient enfin. Et Emma avait souris sincèrement à ce jeune garçon. Emma n’avait plus peur maintenant, parce qu’elle avait trouvé ce qu’elle avait cherché.
Elle avait trouvé un sens à son existence.

Dans leur solitude respective, ils avaient trouvé un compagnon de jeu digne de ce nom. Emma avait trouvé sa vie dans la douleur. Même si elle était la plus faible, celle qui écopait le plus de punitions, le jeu constituait ce qu’elle était. Le jeu laissait des marques et bientôt, on soupçonna ce que faisaient ces enfants lorsqu’ils se cachaient du regard des autres, se lançant des défis, détruisant leur petit corps de gamin.
On les sépara. Emma cru mourir. C’était la fin. Si elle ne pouvait plus voir Cain, si elle ne pouvait plus avoir mal. Sa vie n’avait aucun sens.

Alors elle s’écorcha les poignets, les bras. Elle sauta une fois du toit et failli en mourir. Et lorsqu’elle sortait avec ses parents, elle portait avec fierté ces marques qui la constituaient. Il ne fallu que quelques rumeurs mal placées. Des chuchotements sinistres. Et un jour, on la retira à ses parents. On l’arracha à sa maison. Emma ne pleura pas; parce qu’Emma retrouva Cain. Le retrouver vint combler la partie manquante de son cœur, ils étaient enfin ensemble.
Pourtant, l’orphelinat était une véritable prison. Ils acceptèrent d’attendre leur libération, encore quatre années. Mais ce n’était rien à ce qui les attendait. Le jeu continua, cachant leurs plaies aux autres, reprenant leur plaisir sadique alors qu’on ne les observait pas. Mais Emma détestait devoir les cacher, pourquoi cacher ce que l’on était. L’histoire d’Emma, elle se trouvait dans les cicatrices qui parcouraient sa peau comme des routes sinueuses. Elle se rappelait de la création de chacune d’elle, comme un homme qui expliquait la représentation de son tatouage.
Mais personne ne pouvait les comprendre.
Personne ne pouvait comprendre ces deux enfants.

Et elle se souvient du soir où Cain était devenu un homme.
Le soir où ils avaient sauté.
Le soir où ils étaient nés à nouveau.




yolo

you better get real, real, real




••• âge : l'âge de ta grand-mère
••• Sexe : « Ma femme dit que je baise comme un lapin... mais je vois pas comment elle peut me juger en 20 secondes ! »
••• Avatar : Hermione Granger d'Harry Potato.
••• Et sinon, comment votre fusée s’est-elle posée sur Pulsar ? : MAGIE.
••• Des petites suggestions ou un truc à ajouter ? : no.
••• on a pas de question rigolote alors voilà un smiley : y'a pas de smiley little bitch





HAYA CHECK HERE;
Spoiler:
 
avatar
MESSAGES : 34
CRÉDITS : sly (c)
ÂGE : 21


Artificiel

Sujet: Re: elle n'est qu'un reflet ; Emma   Sam 12 Oct - 19:23
CONTINUE SUR CETTE VOIE!!!!
celle qui mène droit à l'enfer ahah je continue dans la thématique biblique après cain

bienvenue sur pulsar emma !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 34
CRÉDITS : sly (c)
ÂGE : 21


Artificiel

Sujet: Re: elle n'est qu'un reflet ; Emma   Sam 12 Oct - 21:26
Meoquanee attaque double-post de validation et
c'est très efficace !

••• emma•••



••• te voilà arrivé sur pulsar ! le roi donc te remet ton registre à étoiles en signe de bienvenue et te souhaite une étincelante existence parmi les astres.
Bonne chance, et surtout, brille.•••

Humain, ton Portail t'a déposé sur la TERRE DES SONGES. Tu peux choisir d'y faire ton premier RP, ou simplement de garder ce fait comme une information !
Pas de chance, ton Portail t'a joué un mauvais tour. Tu as un bec à la place de la bouche pour tes deux premiers post de rp.

n'oublie pas de recenser ton avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: elle n'est qu'un reflet ; Emma   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PULSAR  :: COSMOLOGIE :: NOUVELLES NÉBULEUSES :: NAINES BLANCHES-