Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet
  
Répondre au sujet
avatar
MESSAGES : 116
FICHE :


d e s o x y r i b o s e


PSEUDO : qualsy!!!!!!!!!! i am the man
CRÉDITS : le petit staff mignon de pulsar
ÂGE : 20


Artificiel

Sujet: soixante ✡ daniel   Jeu 1 Aoû - 19:57
patronyme

Oh and I don't exist




••• Nom : daniel edward buster cowman
••• Surnom(s) : il ne mérite pas mieux qu'une suite de chiffres
••• Âge : vingt et un ans
••• Nationalité : américain
••• Ancienneté sur Pulsar : il feint y être depuis toujours

••• Alors humain, satisfait de ta nouvelle Galaxie ? le paradis promis aux fidèles
••• Comment t'intègres-tu parmi les Pulséens ? Que penses-tu d'eux ? dissimuler et rester secret inviolable comme vœu de chasteté
••• Penses-tu pouvoir devenir l'un d'eux, à la longue ? personne ne sait mais il l'est déjà devenu
••• Ton avis sur la politique ici ?  intégrité
••• Pas trop dépaysé dans cet environnement fantasque ? il avait toujours imaginé cela comme ça
••• Vas-tu briller, humain ? à s'être déjà brûlé les ailes daniel préfère rester un tas de cendres


portrait robot

On the day that daniel Cowman stopped existing


on aurait tout pu lui pardonner à daniel

on aurait tout pu lui pardonner à daniel oh daniel ses cheveux noirs rangés sur le côté son sourire rassurant ses yeux envoûtants ses vêtements élégants il était beau daniel il était fort un jour elle avait même dit c'est l'homme parfait oh elle aimait tant daniel il la faisait tant rêver il faisait tant rêver

on aurait pu lui souhaiter une vie parfaite à daniel

on aurait pu lui souhaiter une vie parfaite à daniel oui daniel oh cet homme là il m'en faudrait dix autres comme lui avait-il dit à quelques sans visages daniel daniel cet exemple de réussite cet exemple de perfection on aurait voulu tout lui donner à daniel

et tout ce rêve là n'était que
réalité
dans la tête de monsieur cowman
tout s’emboîtait tout coïncidait
comme des sons comme des cris comme comme comme comme

il était venu il montait les escaliers deux par deux quatre par quatre six par six il allait il

suspension.

oh daniel
monsieur daniel
cher monsieur cowman

on aurait pu tout lui pardonner à monsieur cowman

on aurait pu tout lui pardonner à monsieur cowman avec ses airs de repentie cette extrême rédemption qui lui allait si bien cet air sincère qu'avait monsieur cowman dans ses paroles dans ses gestes dans ses mimiques dans ses entrailles dans ses viscères donnait envie de tout arreter donnait envie de l'embrasser mais ils savaient ils savaient oh

qu'on aurait tout pu lui pardonner à monsieur daniel edward buster cowman

on aurait pu tout maquiller tout déguiser dissoudre et cacher nettoyer rembobiner la bande d'un vieux film d'horreur au scenario sordide à la fin horrible où toutes les morts s’enchaînent comme des porcs à l'abattoir mais ce jour là comme prévu,

ils auraient du tout lui pardonner il avait tout réussi daniel







sauf ça.

johnny james condamné à la peine capitale par injection létale pour le meutre et le viol de barbara mayfield, déclaré mort le 3 septembre 1995 • michael durocher condamné à la peine capitale par électrocution pour le meurtre de sa famille proche ainsi que de ses amis, déclaré mort le 25 août 1993 • leo edwards condamné à la peine capitale par asphyxie pour le meurtre de Linzy Don Dixon et Lee Ardis Newsome, déclaré mort le 21 juin 1989 • Jack Edward Alderman condamné à la peine capitale par injection létale pour le meutre de Barbara Jean Alderman dont il était l'époux, déclaré mort le 16 septembre 2008

depuis la restauration de la peine de mort en 1976, 1,338 meurtriers ont été exécutés; parmi eux, 55.8% d'entre eux étaient blancs et 33,5% étaient noirs. 86% d'entre eux furent exécutés par injection létale, 11,8% par électrocution, 0.8% par asphyxie, 0.2% par pendaison, 0.2% par combustion.

- source : www.clarkprosecutor.org


archives

The premature ejaculation of his death sentence


soixante daniel cowman entre dans la salle les bras croisés la tête baissée il s'en était bien gardé monsieur cowman d'avouer la vérité mais savait-il savait-il qu'aujourd'hui s'en était-il douté s'en serait-il douté

cinquante-neuf il ne dit mot il ne bouge point

cinquante-huit cinquante-sept et le silence pesant de la salle écrasait monsieur daniel cowman comme lorsque le marteau avait cogné le bois que tout devenait tremblant autour de lui qu'il s'était tenu la tête comme dans un mauvais rêve mais pourtant c'était bien réel il était bien là

il était bien là comme un juif en temps de guerre comme un porc à l'abattoir

il était bien là monsieur daniel cowman et il se cognait contre la vérité comme si à force elle allait se briser céder oui comme si le juge allait céder mais la sentence prématurée de sa mise à mort

MONSIEUR DANIEL COWMAN S'EN SOUVENAIT-IL L'AVAIT-IL VRAIMENT FAIT lorsqu'il était entré dans le bar lorsqu'il était monté dans sa voiture

cinquante-six
allait-il être pendu allait-il être brûlé personne ne savait la vérité
mais lui

lui oh
qu'on lui apporte un peu d'alcool
qu'on célèbre le jour de sa condamnation
comme s'il était l'homme de la situation
comme s'il était encore bon pour daniel de fixer ses pieds alors que cinquante-cinq oh cinquante-quatre

vivant –
humanité

et comme s'il n'entendait-rien daniel cowman comme s'il ne voyait rien comme
si personne n'avait jamais rien vu
mais son visage trahissait son innocence
élucidé daniel cowman coincé fait comme un rat

il la sentait daniel cowman
il la sentait venir

son petit morceau de paradis
le paradis de monsieur cowman
combien de temps cela avait-il duré combien de temps cela aurait-il pu encore durer

il avait longtemps couru dans la forêt elle était à ses pieds
quarantre-quatre et six secondes

et sur les chaines d'informations avait-il honte monsieur daniel cowman avait-il un poste de télévision

quarante jamais le temps n'était passé aussi vite jamais tout n'était allé aussi vite que daniel oh daniel DANIEL IL L'AVAIT FAIT IL ETAIT COUPABLE

COUPABLE avaient-ils prononcé et
SE LES FAIRE avait pensé monsieur daniel cowman tandis que sa vessie fremissait d'une excitation morbide pourquoi pourquoi pourquoi pourquoi l'église sonne-telle douze fois à midi et douze fois à minuit

je ne veux pas être réveillé je
mais la réalité arrivait bien assez vite et avec ce fardeau il ne cessait de fixer l'horloge qui affichait désormais désormais désormais

il avait oublié quelque chose
était-ce une casserole sur le feu était-ce les clés de son appartement

oublier -
quelque chose était coincé dans la machine quelque chose était coincé et il avait trébuché

alors avec juste un peu d'alcool avec juste un peu d'essence enivrant daniel cowman le feu de la rédemption allait-il frire allait-il

IL SEMBLAIT TERRIBLEMENT SEREIN TANDIS QUE TOUT SE RETOURNAIT CONTRE DE LUI MONSIEUR DANIEL EDWARD BUSTER COWMAN ON L'A ENFIN COINCE CE SALAUD s'était-il exclamé mais ce n'était qu'un jeu et daniel avait beaucoup aimé

chanter
faire chanter
obéir

et les dernières larmes évaporées par le feu qui l'avait trahi monsieur daniel cowman carbonisé défiguré comme s'il avait été entassé dans une fosse commune avec d'autres de sa race impure

silence
dans l'assemblée
quand monsieur daniel cowman lui offrait son spectacle quand daniel retirait sa ceinture retirait son pantalon et se préparait déjà à

tout ça était déjà bien
bien loin

mais le moment fatidique approchait et daniel cowman sentait déjà la fatigue tandis que la corde raide lui caressait le coup de mille baisers érection terminale

et l'aiguille approchait du huit elle approchait injection létale oh il la redoutait

tout ca va bien trop loin vous ne trouvez-pas avait-il dit mais il savait
QUE CELA ALLAIT ARRIVER tandis qu'elle pleurait sur son épaule ma petite fille ma petite fille pourquoi elle daniel et il chuchottait je sais il vont le retrouver

et pourtant dans la forêt après trois coups de feu l'ange montait au ciel daniel au septième ciel
et tout ça n'était pas un rêve et daniel avait dit
que se fut encore mieux que dans ses fantasmes les plus fous et oh
dieu


je sais ce que tu ressens tu sais j'aurais voulu crever pour elle
et il pleurait daniel, pleurait,

quand il ne lui restait plus que treize minutes à vivre mais rien en paraissait tant la réalité avait été déformée

et quand il voulait acheter un peu d'alcool cette femme vendait un peu d'alcool
alors tout marchait bien pour les deux

et il pouvait encore sentir daniel cowman son corps inanimé contre le sien le sang couler le long de son sein jamais jamais il ne s'était senti aussi bien qu'au moment où

où …

Ah, Monsieur Daniel Cowman.
Lorqu'il était monté dans sa voiture, le pied droit en avant, avait-il pensé à la suite de l'histoire ?
Avait-il peur de se faire contrôler ?
Avait-il peur de se faire démasquer ?
Daniel n'avait jamais réussi à faire de beaux créneaux.

et quand il ne restait plus que trois minutes pour daniel cowman qu'avait-il pensé qu'avait-il pensé ils se demandèrent tous les yeux rivés sur leurs écrans il savait à quelle sauce il allait être mangé alors les postes de télévision s'étaient arrêtés respect de la vie privée

monsieur daniel cowman
n'allait pas être brûlé
n'allait pas être pendu
n'allait pas être noyé
n'allait pas être drogué

et adieu passez une bonne journée avait dit monsieur daniel cowman alors qu'il avait la mort aux trousses
tombé si bas comme icare noyé comme le minotaure délivré

comme égée avait sauté daniel cowman s'était exécuté

délivrance.


qualsy-chan sugoi

pierre brossolette




••• âge : XVI
••• Sexe : i am the d
••• Avatar : zacharie off
••• Et sinon, comment votre fusée s’est-elle posée sur Pulsar ? : j c pa
••• Des petites suggestions ou un truc à ajouter ? : c'est nul arrêtez tout
••• on a pas de question rigolote alors voilà un smiley I love you: flower 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 319
PSEUDO : MARVELOUS LAZULI
CRÉDITS : sexy mirmir + awesome bro font des miracles
ÂGE : 22


Élémentaire

Sujet: Re: soixante ✡ daniel   Jeu 1 Aoû - 20:16
bienvenue sur pulsar daniel !
ok. ok.
voilà.










Non je déconne
J'ai eu un petit rire nerveux au milieu, c'était. Vraiment bien.

••• daniel •••



••• te voilà arrivé sur pulsar ! le roi donc te remet ton registre à étoiles en signe de bienvenue et te souhaite une étincelante existence parmi les astres.
Bonne chance, et surtout, brille.•••

Humain, ton Portail t'a déposé à l'Espace Inter-Sidéral. Tu peux choisir d'y faire ton premier RP, ou simplement de garder ce fait comme une information !
Pas de chance, ton Portail t'a joué un mauvais tour. Tu es muet pour tes deux premiers Posts RP.

n'oublie pas de recenser ton avatar !
Voir le profil de l'utilisateur http://pulsar.forumactif.com

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PULSAR  :: COSMOLOGIE :: NOUVELLES NÉBULEUSES :: NAINES BLANCHES-