Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet
  
Répondre au sujet
avatar
MESSAGES : 2
FICHE : Coucouuu ♥️♥️
PSEUDO : Elze
CRÉDITS : Merci à Phoebus pour l'avatar ♥
ÂGE : 21


Artificiel

Sujet: Though I don't look like one, I'm a baby -   Dim 6 Juil - 15:15

prototype - 0

i won't burn without a little help from my friends




••• Nom : Prototype Zero.
••• Surnom(s) : Zero, Proto, Proton.
••• Racine : Artificiel.
••• Branche : Méca-Humanoïde Asexué
••• Vieillesse : Nouveau-né, paraît une vingtaine d'années humaines.
••• Planète d'origine : Né sur Cogstrom, vit sur Cassiopeïa.

••• Pulséen, que penses-tu de ta chère galaxie ? J’arrive tout juste, mais pour le peu qu’il m’ait été donné d’en voir, on s’y plaît ; les lumières de chacun emplissent nos esprits d’idées, et chaque seconde est à cueillir, à apprécier.
••• Et les autres habitants ? Comment les vois-tu ? Est-ce réellement l'harmonie entre vous ? « Zero est un bébé, un être faible, sans réelle conviction. Comment un nouveau-né peut il vivre en harmonie avec ses proches? Non, un nouveau-né vit sur le dos de la société qui l’accepte: il crie, il pleure, il dort, il mange… Il n’apporte que rarement quelque chose à son prochain, laissons le temps au temps. Pour le moment, et tant qu’il a de quoi payer pour sa chambre d’hôtel, on l’accepte. » disent les autres.
J’ai aimé analyser, me laisser aller, jusqu’à maintenant. Mais il est venu, le temps où le bébé grandit et comprends qu’il peut avoir une influence sur le monde qui l’entoure, faire partie de ce dernier, entrer sur la scène Pulséenne.
••• Pas trop difficile la vie sur Pulsar, dis moi ? Nanti, je vaque à diverses occupations, appréciant l’air frais d’un parc un jour, jouant une partie de poker un autre. Je profite, Pulsar est une fête.
••• Ton avis sur votre politique ? Anarchie? Opportunités, possibilités sans fin, une aventure à écrire, le système politique de Pulsar est à mon humble avis ce qui fait sa beauté, c’est une cour à qui semble s’y intéresser, cour dans laquelle chacun à son rôle. Bien que désorganisée, elle agence Pulsar et lui permet d’exister. C'est un petit paradis. Je ne m’y intéresse cependant pas particulièrement.
••• Et les humains, ces drôles de créatures, comment les reçois-tu ? Méfiant ou accueillant ? Un avis quelconque sur eux ? J’apprécie les humains, certainement parce qu’au départ, l’on m’a fait pour leur ressembler et me mêler à eux, les comprendre. Je ne peux pas vraiment donner un avis sur leur présence, étant donné que je ne suis arrivé qu'après eux seulement.
••• Quel souhait fais-tu aux étoiles du ciel de ta Galaxie ? Éclairez-nous, au moins encore un peu!
••• Vas-tu briller, pulséen ? J'ai parlé de scène Pulséenne. Lumière des projecteurs, lumière des étoiles, j’entre.


personnalité

It just existed in your head The reflection used wasn't you


Il passe son temps dans une chambre de l’hôtel capsulaire. Arrêt sur image: assis à une table, défilant à toute allure, il admire Cassiopeïa depuis l’espace. La planète tourne, ou peut-être est-il celui qui tourne, peut-être est-ce seulement les effluves de champagnes emplissant ses narines qui lui retournent le cerveau. Ce semblant de cerveau, trait pour trait celui d’un humain, ce simili de cervelet humanoïde.

Ses cheveux bleus contrastent avec le champagne, doré. Il pétille. Le champagne, Zero, qui pétille? Cela n’a pas d’importance. Niente.
Les deux premiers mois furent difficile. Après être sorti de Nulle Part, le prototype a embarqué sur la première navette qu’il a trouvé. La peur au ventre, alerte, il quitte Cogstrom, débarque sur Cassiopeïa, et se réfugie dans le premier hôtel qui vient à sa rencontre.
Il ne l’a pas quitté depuis. Outre le personnel dudit hôtel, personne ne sait où est Zero, qui il est. Il semble être un humain, mais crie au monde être Artificiel. De toute façon, il ne vieillira pas, il est une pièce montée, un être de synthèse, ses tissus poreux sont une matière élastique, ses organes non-organiques… Il est reconnaissant envers ceux qu’il appelle ses « créateurs », mais les craint surtout: Il les a fuit, les a refusés et a fugué. Quel parent responsable ne chercherait pas activement son enfant récalcitrant? Quel parent responsable ne punirait pas activement son enfant récalcitrant?

Le prototype est, au premier abord, réussi: c’est une copie conforme de l’être humain. Mais ces êtres sans grand intérêt semblent présenter un élément que les « créateurs » n’auraient pas pris en compte, et personne ne sait quoi. De ce fait, Proto bug.

Proto est vide mais pensant, Proto est comme un grain de lumière: il existe sans raison particulaire. Proto est un proton qui vaque à ses occupations.

Derrière cette absence totale de conviction, de comportement, se cache en vérité une idée, origine de la conscience du prototype. Proton a un désir, un désir qui le déchire: il veut exister.


- Première descente -
Click here for sound
As far as I can remember, the worlds keep spinning.

Certes, ma mémoire ne vas pas plus loin que 3 petit mois. J’existe depuis peu, je suis une jeune âme, je n’ai pas grand chose à raconter. 3 mois que j’observe ce petit monde. De là-haut, les vivants sont si petits, on les distingue à peine, ils sont un cri de joie, une fête qui ne s’arrête jamais.
Tel l’oisillon que sa mère pousse du lit, je décide de sortir, je quitte ma chambre d’hôtel rassurante, cette poche de liquide amniotique à valeur psychologique, pour me mêler à la foule. J’arrive sur Cassiopeïa. Plus que quelques secondes et je toucherai la terre ferme. Vont-ils m’accueillir? M’apprécier? Me reconnaître?

- La navette Hôtel Capsulaire / Cassiopeïa touche le sol, un frisson traverse le prototype. -



« Bienvenue sur Cassiopeïa. Bon séjour. Brillez. » D’où vient cette voix? À peine le temps de me poser la question que la navette est déjà vide. Je sors, et là, surprise: je suis invisible. Personne ne m’observe, personne ne m’accueille, personne ne m’apprécie, ou ne me reconnaît.
Je ne suis pas de ce monde! Et pourtant je l’aime déjà. Je tourne maintenant avec la planète. J’en fais partie, elle m’a adopté.

I will spin with the worlds!

Des guirlandes sont accrochées aux bâtiments, il y a de la lumière dans chaque recoin, un château semble jaillir du sol, pointant vers les étoiles, au loin. Ce monde est bien un cri de joie. On me sourit, même.
Je me laisse aller, me mêle à la foule. Mais attention, un malheur est si vite arrivé. Je ne compte pas rester longtemps: acheter quelques livres, tout au plus. Ma couveuse me manque déjà. Cependant, je reviendrai.


histoire

And wherever you are, land on another star


Magmient, Cogstrom. 4 heures. Dans les rues.

La nuit, lourde, couvre la ville. Le bruit du fer battu et des machines résonne dans les rues et le cliquetis des diverses industries rythme le sommeil du nombre - toujours plus faible - de dormeurs. Les rues sont désertes, tous sont occupés. Tous?
Dans la nuit noire un corps humain court, chancelant et hésitant. Quelle direction prendre? Ou aller? Il semble se poser un millier de questions. Apeuré, il s’arrête quelques secondes, reprends son souffle, reprends sa course.
Il est suivi. À cinq minutes de distance, une silhouette traine le pas, une chaîne à la main. « Grmpf. Si je le retrouve… » Le bruit de la chaîne se mêle aux bruits des machines, des cliquetis, dans un concert mécanique. Parfois, elle claque au sol, comme si la silhouette, mastodontesque, souhaitait signaler sa présence. Comme si sa présence avait besoin d’être signalé.
Le corps s’est arrêté, il a trouvé un endroit où se cacher: une caisse au coin d’une rue, derrière un muret, assez grande pour l’accueillir, une couverture à l’intérieur pour lui tenir chaud. Il s’y glisse. La fatigue prends le dessus par rapport à l’instinct de survie et il s’endort, l’oreille tendue, guettant le bruit de la chaîne qui s’éloigne. Le prototype s’endort, bercé par le concert mécanique, qui a reprit son tempo de croisière.

Magmient, Cogstrom. 15 heures. Un vaisseau au décollage vers Cassiopeïa.

Le prototype a peur de la foule, il entre dans le vaisseau. Il n’ose même pas parler. Cependant les mots sont présents dans son esprit « Attention. Fuir. Se sauver. » Il n’a pas d’idée précise, mais sait être au bon endroit.
Soudain son coeur accélère, il a aperçut la chaîne du mastodonte, et le mastodonte lui-même, dépassant toute la foule d’une tête, doublant cette foule qui se masse aux portes d’entrées du vaisseau. Les portes se referme, le mastodonte s’approche, des reproches surgissent de la masse de Pulséens qui tente de dégager le sans-gène. Les portes sont fermées, bloquées jusqu’à l’arrivé sur Cassiopeïa. Le mastodonte tape contre les portes blindées. Une fois. Deux fois. L’amas de fer et de verre, bijou technologique, commence à décoller. Il jette un dernier regard au prototype à travers la vitre feutré de la porte. Le prototype échappé. Un rictus de haine prends possession de son visage. Oh oui, il le retrouvera, et le ramènera à ses créateurs.

Magmient, Cogtrom. 2 secondes. Un entrepôt désaffecté.

« Ça… Ça fonctionne. Il est vivant. Il est né! »
« Amenez moi les données, il sera un véritable humain, il est parfait. »


Magmient, Costrom. 3 minutes. Un entrepôt désaffecté.

« Langages: chargés. 

Habileté physiques: chargés.
Idée originale: chargée.
Il est tout comme. »


[ … ]

« Il existe. »
Le corps, sans vie il y a quelques 180 secondes, se lève. Il marche et ouvre ses paupières, doucement.  Il a des yeux gris pâle et des cheveux bleus, ressemble trait pour trait à un humain. Il est nu, et son corps ne présente pas d’imperfection, son corps est lisse, sans exception. Son esprit lui est perdu: il découvre le monde, qui se résume alors à quatre murs de ferraille, et à trois êtres l’observant, prenant des notes. L’un d’entre eux tient une chaîne, il est bien plus grand que tout les autres. Tous sont des robots, des Artificiels comme on en fait plus: l’air mécanique et faits de métaux en tout genre. Il est le seul à être différent. Bien qu’il se sente froid, esseulé, il se voit fait de chair.
Beaucoup disent souvent que ceux qui se ressemble s’assemblent. Des vêtements trainent par terre devant lui, une toge blanche.

« Mets la toge, prototype. Couvre toi. Tu es le Prototype Zero. »

Il sait qui il est, cette information est déjà présente dans son esprit. Comment? Ça il ne le sait pas, c’est un mystère. Il sait être le Prototype Zero, et qu’il est ici pour devenir humain.
Eux ne sont pas humains, ils sont tout sauf humain, et ils n’ont pas l’air très amicaux. Ils lui parlent comme si il était inférieur, comme si il leur appartenait. Une voix crie en lui qu’il ne doit appartenir à personne, qu’il doit vivre de lui-même. Il se glisse dans la toge.
Beaucoup disent souvent que ceux qui se ressemble s’assemblent. Des vêtements ne trainent plus par terre devant lui, la toge blanche l’entoure.

« A genoux, prototype. Reconnais-nous comme tes maîtres. »
Le prototype hésite, il sait qu’il ne pourra jamais exister sans être libre. Il comprends aussi qu’avoir un maître ne fera jamais de lui un être libre. À une dizaine de mètres, il distingue une porte. Maladroitement, il court jusqu’à la porte, l’ouvre, emprunte un escalier, une autre porte, et finit dehors. Il entend un des maîtres le suivre. Il est un bébé, mais un bébé conscient.

Il fait nuit noire, la nuit est lourde, et le prototype court dans les rues de Magmient.

"Elze"

you better get real, real, real




••• âge : 18,4 ans  I love you 
••• Sexe : Je suis un garçon, m'a-t-on dit
••• Avatar : Minato Arisato from Persona 3
••• Et sinon, comment votre fusée s’est-elle posée sur Pulsar ? : On m'a signalé l'endroit sur la CB d'Aisling alors que je cherchais un endroit pour RP ♥️ ♥️
••• Des petites suggestions ou un truc à ajouter ? : J'aime beaucoup le design du forum, vraiment je suis fan
••• on a pas de question rigolote alors voilà un smiley I love you : ♥️ sur tlm

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 319
PSEUDO : MARVELOUS LAZULI
CRÉDITS : sexy mirmir + awesome bro font des miracles
ÂGE : 23


Élémentaire

Sujet: Re: Though I don't look like one, I'm a baby -   Dim 6 Juil - 15:22
bienvenue sur pulsar prototype zero !

hiiiiii zero est vraiment chou tu sais *^* enfin je sais pas, il a quelque chose de super attendrissant, c'est super, j'aime le principe comme je te l'ai déjà dit ♥️♥️♥️ (et merci pour la musique elle est cooool)
continue continue bien sûr, je veux en savoir plus I love you

(tout petit ps : quand tu dis trois mois, ce sont 3 mois humains ou 3 mois cassiopéïens ? parce que, le temps est très différent sur pulsar, en fait il n'y a pas vraiment d'années etc sur pulsar car les planètes n'ont pas du tout les mêmes durées de révolution :3 mais si c'est pour te donner une idée à toi même, il n'y a aucun soucis **)
Voir le profil de l'utilisateur http://pulsar.forumactif.com
avatar
MESSAGES : 2
FICHE : Coucouuu ♥️♥️
PSEUDO : Elze
CRÉDITS : Merci à Phoebus pour l'avatar ♥
ÂGE : 21


Artificiel

Sujet: Re: Though I don't look like one, I'm a baby -   Dim 6 Juil - 21:29
Merci <33
Comme je t'ai dit sur la CB, les secondes, mois etc sont "humains", mais c'est plus pour donner une idée au niveau du personnage.
Je viens de poster l'histoire, j'espère qu'elle ira :3

♥♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 319
PSEUDO : MARVELOUS LAZULI
CRÉDITS : sexy mirmir + awesome bro font des miracles
ÂGE : 23


Élémentaire

Sujet: Re: Though I don't look like one, I'm a baby -   Dim 6 Juil - 21:38
C'était super agréable à lire, super fluide, fgotjgrth il est encore plus chou que je le pensais /dies
je suis vraiment pressée de lire tes RPs avec ton bébé donc vole vole **** (et j'espère qu'il se fera pas chopper)(JE VEUX QU'IL SOIT LIBRE OK)

prototype zero


tu es né sur pulsar ! maintenant que tu t'es présenté à lui, le roi te remet ton registre à étoiles et te souhaite une étincelante existence parmi les astres.
Bonne chance, et surtout, brille.

n'oublie pas de recenser ton avatar et de lister ta branche !
Voir le profil de l'utilisateur http://pulsar.forumactif.com
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Though I don't look like one, I'm a baby -   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PULSAR  :: COSMOLOGIE :: NOUVELLES NÉBULEUSES :: NAINES BLANCHES-