Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet
  
Répondre au sujet
Invité
avatar



Sujet: love me or hate me ∇ eleanore   Mar 15 Juil - 5:19

••• PULSÉEN, QUE PENSES-TU DE TA CHÈRE GALAXIE ? Je l'aime, elle est grande magnifique, éclatante, je n'aurais pas espéré meilleure maison.
••• ET LES AUTRES HABITANTS ? COMMENT LES VOIS-TU ? EST-CE RÉELLEMENT L'HARMONIE ENTRE VOUS ? En ce qui concerne les fans, ce sont mes petits monstres, je les aime, je les couvre de mon amour éternel et reconnaissant, je leur signe des autographes. Pour les autres, je les hais. Je les déteste parce que si tu n'es pas avec moi, tu es automatiquement contre moi, capiche?
••• PAS TROP DIFFICILE LA VIE SUR PULSAR, DIS MOI ? Nope, pas de problèmes de ce côté, même si je sors souvent, je le vis bien tkt.
••• TON AVIS SUR VOTRE POLITIQUE ?  La politique, c'est de la bullshit. Tient, je devrais faire une chanson avec ça comme titre.
••• ET LES HUMAINS, CES DRÔLES DE CRÉATURES, COMMENT LES REÇOIS-TU ? Ils sont pas vraiment différents des Pulséens, i mean, soient ils sont de mon côté, soient ils le sont pas, point final.
••• QUEL SOUHAIT FAIS-TU AUX ÉTOILES DU CIEL DE TA GALAXIE ? Je voudrais réussir à me faire des amis. Un jour. Peut-être. Non, oublie.
••• VAS-TU BRILLER, PULSÉEN ? Je brille déjà de milles feux.

« 'Sup. »

Décoiffée, comme si elle venait seulement se s'éveiller, elle s'écrasa sur le sofa, sans aucune gêne; son regard de poisson mort se posa sur le reporter, qui la fixait comme si elle était la plus weirdo girl de Pulsar; ce qui n'était probablement pas totalement faux. Eleanore était le genre de meuf à arriver totalement en retard, à s'habiller comme une loque, alors qu'elle était la rockeuse plutôt populaire de Pulsar Galaxy. Elle n'avait aucune classe, parce que la classe, c'était pour les nuls; et que c'était beaucoup plus confo d'être dans des vêtements trop grands qu'être coincé dans un complet (et coincé peut être compris dans le sens d'avoir un balais enfoncé dans les fesses).

« E-Euh nous pouvons commencer l'interview … »
« Faîtes ça vite, j'ai pas que ça à faire. » Mensonges, elle n'avait rien d'autre à foutre de la journée, sinon glander dans les rues à signer des autographes pour tuer le temps. Mais c'est ce qu'elle aimait faire le mieux, prendre soin de ses fans, leur parler, plutôt que d'être coincé dans cette pièce, seule à seul avec un mec qu'elle connaissait pas. Eleanore préférait largement la foule qui criait son nom, qui gueulait jusqu'à enterrer sa magnifique voix (comme si elle était fumeuse depuis des générations, mais c'est ce qui faisait son charme). Eleanore, c'était une putain de rockeuse métalleuse, avec sa guitare en forme d'hache.

« Les fans voudraient savoir quand sera votre prochain spectacle. Avez-vous une dat- »
« Man, tu voudrais plutôt savoir quelle taille de bonnet je fais? Mes spectacles, ils sont comme les lapins dans les chapeaux des magiciens, POUF, ils apparaissent comme par magie. C'est pas nouveau pourtant; les fans le savent déjà, eux. »

Elle se mit à rire, foutant une claque invisible au reporter qui continua tout de même à lui bégayer des questions qu'elle n'écoutait plus. Maturité? Sens des responsabilités? Organisation? Eleanore ne connaissait pas ces mecs chelous et probablement qu'elle les éviterait s'ils sortaient en boîte, parce qu'ils seraient trop lourds avec leur phrase du genre :

« Tu devrais moins boire. La modération, Eleanore. Ne rentre pas trop tard. Tu ne devrais pas prendre ce shooter. Tu sais que demain, tu as un interview, tu devrais aller dormir. »

Un peu comme des parents inconscients qui veillaient sur elle, mais dont elle se foutait; parce qu'elle était une rock star et parce que la vie était bien trop courte pour ne pas en profiter. Alors oui, hier elle avait peut-être trop bu, peut-être était-elle rentrée trop tard, peut-être avait-elle passé la nuit à être malade et qu'aujourd'hui elle en regrettait les effets; mais cela ne l'empêchera pas à recommencer dès ce soir.
La vie d'Eleanore est fucked up, mais elle adore ça.

Parce que tant qu'elle aura des fans qui la supportent, qui viennent à ses spectacles désorganisées, dans un sous-sol moisi, avec le son beaucoup trop fort, elle pourra continuer de mener cette vie et à être heureuse de cette manière.

Heureuse, oui, mais très colérique aussi. Quand on l'énerve (ce qui arrive sur des bases très régulières), son visage se difforme pour révéler sa véritable apparence vampirique (grande gueule pleine de dent, yeux jaunes et complètement glauques) et sa magnifique voix se transforme en voix caverneuse, alors qu'elle siffle. En gros, elle est pas belle à voir Eleanore quand elle est fâchée; et ça en amuse plus d'un.

Eleanore, elle est aussi claire que de l'eau de roche, l'hypocrisie, elle connaît pas, si elle te déteste, tu le sauras très rapidement. Même si elle déteste la solitude, son attitude parfois un peu trop indépendante fait qu'elle n'a pas beaucoup (aucun) amis. Son horaire irrégulière, son caractère explosif et son attitude un peu trop je-me-fous-de-toi-mais-pas-trop ne lui permettent pas d'avoir de vrais amis, alors elle se contente, peut-être tristement, de l'admiration et l'amour que lui donne le public.

Mais Eleanore, elle voudrait elle aussi avoir des amis.




On se demande souvent comment fait Eleanore pour léviter; c'est tout simplement parce qu'elle nage dans l'air, utilisant les particules pour voler. Mais elle était aussi un poisson-volant avant de devenir vampire (même si elle ne le sait pas et même si elle n'a plus d'ailes) et sa composition physique fait en sorte qu'elle était faite pour voler, légère comme l'air comme on dit.
Mais chez Eleanore, c'est quelque chose de tout à fait naturel qu'elle utilise parfois aux dépends des autres.




Il y a parfois quelques vérités qu'il vaut mieux oublier; vous savez, le genre de vérités qui pourraient briser la vie entière d'une personne. La vie d'Eleanore se résume qu'à un tas de mensonges empilés les uns par-dessus les autres. Et jamais elle n'a remis en question toutes ces belles phrases qui ont bercé son enfance, jamais n'a-t-elle posé de questions sur les deux marques qui imprègne son cou, parce qu'elle préfère croire que c'est la marque de naissance de son espèce.
Qui n'est pas vraiment la sienne.

La véritable histoire d'Eleanore commence il y a de cela probablement des siècles, peut-être des millénaires, le temps n'a jamais intéressé les vampires des abysses. Elle n'était alors qu'un petit bébé poisson volant, qui apprenait tout juste à se servir de ses ailes. Elle aurait pu grandir gaiement, voguer au gré des vagues, nageant parmi les dauphins. Elle aurait pu être heureuse, Eleanore. Épanouie, vigoureuse et pleine de vie.
Son premier souvenir remonte à un vieil homme à la longue barbe blanche qui lui donnait une peluche en forme de pieuvre; oh, qu'est-ce qu'elle adorait les cadeaux. Elle ne se souvenait pas de son visage, seulement du grand sourire qui étirait ses lèvres, heureux de voir une telle réaction. Peut-être était-ce pour cette raison qu'il l'avait épargné elle et pas les autres.

Elle ne se souvient pas de ce qui c'est passé cette nuit-là, puisque ses autres souvenirs la mène à un endroit sombre et reculé des abysses où vivent les gens de son espèce.
Cette nuit sombre cache toute la vérité, tout le passé d'Eleanore, sans mensonge mielleux. Il faisait sombre et le village était plongé dans un calme paisible; tous les enfants dormaient déjà à cette heure tardive et les adultes discutaient autour d'une table, racontant leur journée, leur opinion sur la prochaine élection du maire, sur les choses de la vie, sur comment se portait leurs enfants respectifs, leur éducation, allaient-ils à l'école, se servaient-ils maintenant de leurs ailes?
Mais les enfants ne dormaient pas vraiment comme ils le pensaient, du moins, Eleanore s'amusait le soir à les espionner et à les écouter comme si elle faisait partie de la conversation; parce que les enfants veulent tellement devenir adultes rapidement, sans en connaître les conséquences et les responsabilités. Ce soir n'était qu'un soir comme les autres, après-tout.

Et c'est alors qu'ils fracassèrent la porte, qui explosa dans un bruit sourd, éveillant même les voisins. Ils  avaient empoigné la gorge des adultes et de nouveau, une explosion; un craquement horrible, puis la vie qui quittait leur yeux dans un souffle de mort. Elle avait tout vu, Eleanore, de son petit perchoir. Elle avait vu la mort de ses deux parents, tout s'était passé si vite, même les larmes ne parvenaient pas à rejoindre ses yeux tellement le choc était grand. Elle ne s'était même pas débattue quand ils l'avaient pris; leurs mains s'enroulèrent autour de son cou, mais le vieil homme à barbe entra dans la pièce et leur fit signe de la relâcher. On lui attacha plutôt les mains et on la conduisit à l'extérieur; ses oreilles bourdonnaient des cris que faisaient les autres en découvrant les cadavres avant de connaître le même sort à leur tour. Certains mourraient rapidement, d'autres avaient leur vie aspirée et leur agonie semblait s'éterniser.

Et le silence revint, mais cette fois, il était morbide; les cadavres formaient presque un tapis sur le sable fin. Il n'y avait plus de village. Plus de poissons-volants. Elle aurait voulu faire ses adieux à ses parents, mais la corde qui la tenait la força à les suivre.
Eleanore avait oublié comment vivre; elle voulait rejoindre son village, être parmi les morts.
Les abysses cachaient de bien plus sombres secrets qu'elles n'en laissaient paraître.

Et le vieil homme à barbe blanche avait plongé ses crocs dans son cou, mais ne lui avait pas aspiré sa vie; il avait fait bien pire. Il lui avait donné une autre vie, alors qu'elle avait voulu mourir de tout son petit cœur d'enfant. On avait retiré ses ailes, on les lui avait arraché et on les avait fait disparaître. Désormais, elle faisait partie des vampires des abysses.

Le massacre de sa famille et de son petit village de poisson-volant, son kidnapping jusqu'aux abysses, sa transformation en vampire, elle ne s'en souvenait pas. Son débat entre la vie et la mort, ses cris, ses pleurs, jamais n'allait-elle s'en souvenir; parce qu'ils ont été radicalement effacés de sa mémoire. Jamais.

Eleanore continua de vivre en ignorant tout le lourd passait qu'elle pouvait traîner inconsciemment. Elle développa son goût pour la musique et quitta Les Abysses pour Dorémi, prit des cours de piano, de guitare et de chant, sa curiosité n'avait pas de limite. La musique, c'était le seul domaine où elle pouvait s'exprimer comme elle le voulait sans être jugé; elle en était même admirée.
Elle commença sur de petites scènes, devant un public réduit, mais ravit d'entendre sa voix et le son de sa guitare. Puis, elle gagna en popularité et sa vie dérapa de nouveau; elle se laissa entraîné par l'alcool et les fêtes, profitant de son statut de rockstar comme excuse parfaite.

Mais les souvenirs commencent parfois à revenir quand elle boit.
Et elle pleure beaucoup sans savoir pourquoi.




••• ÂGE : 17 ans ♥
••• SEXE : Actuellement j'ai cherché des blagues sur le net et j'en ai pas trouvé des sympas, donc je vais simplement dire que je suis une fille /ohyeah
••• AVATAR : Marceline Abadeer - Adventure Time
••• ET SINON, COMMENT VOTRE FUSÉE S’EST-ELLE POSÉE SUR PULSAR ? : Ça fait un bail, bientôt un an que je suis ici wesh, comme si j'avais une excellente mémoire du comment ou pourquoi je suis arrivée ici.
••• DES PETITES SUGGESTIONS OU UN TRUC À AJOUTER ? : Nope, du touuuut.
••• ON A PAS DE QUESTION RIGOLOTE ALORS VOILÀ UN SMILEY  I love you : J'vous prout dessus plutôt What a Face

avatar
MESSAGES : 116
FICHE :


d e s o x y r i b o s e


PSEUDO : qualsy!!!!!!!!!! i am the man
CRÉDITS : le petit staff mignon de pulsar
ÂGE : 20


Artificiel

Sujet: Re: love me or hate me ∇ eleanore   Mar 15 Juil - 10:16
bienvenue sur pulsar eleanore !


(je te dis bienvenue pour la forme mais en vrai VOILA QUOI)
heu ben non tu ne peux pas continuer désolé je mets la fiche à la corbeille et je supprime ton compte désolé x: retente ta chance une autre fois  Smile 
nan allez finis vite kiss je suis pressé de lire la suite!!!!!!!!!!!!!!!!



To form a mutual core
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



Sujet: Re: love me or hate me ∇ eleanore   Mar 15 Juil - 17:42
je sais que ma fiche c'est du caca pardon  Sad 
je crois que j'ai fini
hehehehe
avatar
MESSAGES : 116
FICHE :


d e s o x y r i b o s e


PSEUDO : qualsy!!!!!!!!!! i am the man
CRÉDITS : le petit staff mignon de pulsar
ÂGE : 20


Artificiel

Sujet: Re: love me or hate me ∇ eleanore   Mar 15 Juil - 17:56
feels feels feels
(est-ce l'histoire de la naissance du groupe evanescence ?) nan je dec omg degueulasse ma blague
eleanore = evanescence. coïncidences ? i don't think so
plus sérieusement l'histoire avec la petite musique c'est encore meilleur qu'une soirée coca chips sauf dans le style dépressif :'(

je t'adoube  king jocolor 

eleanore


tu es née sur pulsar ! maintenant que tu t'es présentée à lui, le roi te remet ton registre à étoiles et te souhaite une étincelante existence parmi les astres.
Bonne chance, et surtout, brille.

n'oublie pas de recenser ton avatar et de lister ta branche !



To form a mutual core
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: love me or hate me ∇ eleanore   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PULSAR  :: COSMOLOGIE :: NOUVELLES NÉBULEUSES :: NAINES BLANCHES-