Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet
  
Répondre au sujet
avatar
MESSAGES : 7
FICHE : Berrk ici !
PSEUDO : Phooka
ÂGE : 19


Bestial

Sujet: "Toi copain de moi !" ~ Berrk   Mar 15 Juil - 12:11

identité

imagine that the life you thought you shared wasn't really there




••• Nom :Berrk
••• Surnom(s) : Non. Mais il aimerait en avoir un...
••• Racine : Bestial ! Grrr !
••• Branche : Griffon Poilu !
••• Vieillesse : Jeune adulte (mais gros gamin dans sa tête)
••• Planète d'origine : Bifröst mais Berrk adore voyager et se faire pleins d'amis !

••• Pulséen, que penses-tu de ta chère galaxie ? Cool ! Trop jolie et marrante !
••• Et les autres habitants ? Comment les vois-tu ? Est-ce réellement l'harmonie entre vous ? Berrk pense qu'il aime tous les gens gentils. Mais pas les méchants !
••• Pas trop difficile la vie sur Pulsar, dis moi ? Non. Berrk aime les licornes !
••• Ton avis sur votre politique ? Hein ?
••• Et les humains, ces drôles de créatures, comment les reçois-tu ? Méfiant ou accueillant ? Un avis quelconque sur eux ? Berrk adore jouer avec eux ! Mais ils disent des choses bizarres et des mots compliqués, alors Berrk ne comprend pas tout...
••• Quel souhait fais-tu aux étoiles du ciel de ta Galaxie ? Que tout le monde aime tout le monde !
••• Vas-tu briller, pulséen ? Ça brille les Griffons Poilus ?


personnalité

It just existed in your head The reflection used wasn't you


Berrk, c’est un peu un incompris… Juste dans sa façon de parler. A la base, sa branche ne sait pas parler. Pour s’exprimer, les Griffons Poilus usent de divers grognements bestiaux ou bien de chant d’oiseaux. Mais Berrk ne communiquent pas de cette façon avec son espèce, non non. Il parle comme vous et moi. Cependant, son vocabulaire n’est pas très varié et il oublie souvent des verbes, des compléments, etc  dans ses constructions de phrases. Aussi il ne distingue pas les mots féminins et masculins, ce qui fait qu’il ne met quasiment  pas de déterminants aux mots. Les phrases du griffon n’ont donc parfois aucun sens. Ne sachant pas communiquer avec son espèce, Berkk préférera la compagnie d’autres pulséens ou encore celle des humains.

Cependant, les gens ont tendance à le fuir. En effet, les Griffons Poilus sont connus comme étant des créatures assoiffées de sang, féroces et sans pitié, l’une des pires espèces de bestiaux qu’il puisse exister. Sauf que Berrk fait exception à la règle. Il n'est pas spécialement civilisé mais il "oublie" cette sorte d’instinct primaire qui anime son espèce. Le griffon préfère se faire de nouveaux amis, courir après sa queue et joueur avec les enfants. Berrk adore les enfants ! Ils ont beaucoup d’imagination ! Il aime quand il sert de monture pour aller chasser le vilain dragon et sauver la princesse. Ou encore jouer à la guerre. Mais la guerre, Berrk ne l’aime que quand c’est un jeu. Parce qu’en réalité, il déteste ça. Les câlins, c’est beaucoup mieux ! Le griffon adore quand on se blottit contre lui, ça le rassure. Berrk ce n’est qu’une grosse boule de poils remplie d’amour, pas un monstre sanguinaire !

Mais ! Parce qu’il y a toujours un mais… Berrk sait se montrer très agressif. Généralement, seuls deux raisons le mettent hors de lui : la faim et la moquerie. Quand son ventre est vide, Berkk a tendance à devenir de plus en plus grincheux… pour ensuite devenir un monstre. S’il n’arrive pas à trouver quelque chose à se mettre sous le bec, il perdra le contrôle de lui-même et s’attaquera à tous ce qui bouge. Et la moquerie… Il ne supporte pas qu’on se foute de lui à plusieurs reprises ainsi que de ses amis. Berrk divise le monde en deux catégories : les gentils et les méchants. Les méchants se moquent souvent des gentils et ces crapules méritent des coups de griffe !

Bref, comme vous l’aurez compris, Berrk est un simple d’esprit, peut-être même un peu stupide. Il ne se tracasse nullement des problèmes que peuvent engendrer la politique, l’économie et tous ces machins compliqués. Il prend la vie comme elle vient.

Va-y Berrk, c'est à ton tour de parler.

<< Coucou !
Moi Berrk. Berrk aimer tout le monde. Tout le monde copain à Berrk ! Moi adorer toi. Toi adorer moi. Toi jouer avec moi ! S'amuser toi et moi. Berrk adorer bonbons. Toi avoir bonbon pour moi ? *gargouillement de ventre*
Berrk faim. Très faim ! Man... Man... MANGER !
>>

Grand merci à Berrk pour ce discours... Hum... Ce beau discours.


histoire

And wherever you are, land on another star


-Beurk !

Tel fut le premier mot de cet inconnu qui s’enfonça dans la caverne de glace. Il venait de marcher sur quelque chose de visqueux, un peu verdâtre dont émanait une agréable odeur… Le bonhomme regarda sa semelle, dégouté. D’où venait cette chose tout droit sortie des entrailles de l’Enfer ? Il scruta les alentours et compris vite d’où sortit cette atroce bouillie. Des grands yeux jaunes le fixaient. Une petite créature ne se tenait pas loin de lui, cachée derrière un rocher.

-Berrk ! essaya de répéter celle-ci.

Ce drôle de machin avait de mal a prononcé ce mot pourtant si simple. Il roulait le ‘r’ et ça sonnait comme un rot… Le machin fixait aussi le bonhomme. C’était une sorte de nain avec une barbe rousse plus grande que lui et des feuilles ornaient son crâne et cachaient ses petits yeux renfoncés dans leurs orbites. Pour mieux observer la chose, le nain enleva les feuilles qui gênaient sa vue. Quel monstre bizarre. Qu’était-ce exactement ? Une chauve-souris ? Non, les chauve-souris ne possèdent pas de bec. Un aigle ? Non, les aigles ne possédaient pas quatre pattes mais deux. En tout cas, c’était mignon.  Le nain, qui se trimballait avec un sac à dos  surdimensionné pour lui, sortit un gros bouquin. Il tourna, il tourna et retourna les pages de celui-ci.  

-Ah ! s’exclama-t-il.

Puis, il pointa son gros doigt sur une image et y lu son descriptif. Un Griffon Poilu ? Jamais entendu parler, se disait-il.

-Ah ! imita la créature en question.

Mais que faisait-elle ici ? Elle devrait être près de sa mère, normalement. Mais si elle est partie, ça ne valait certainement pas la peine de la rechercher. Elle l’avait sûrement abandonnée. Le songeait à le garder avec lui. Ça pouvait faire un redoutable allié. Mais d’abord, il fallait lui apprendre à parler.


Berkk savait enfin parler ! Ou presque… Quelques lacunes persistaient encore mais le griffon savait se faire comprendre. Plus ou moins. Mais le plus important, c’est qu’il comprenait ce qu’on lui disait ! Il a fallu plusieurs années au nain mais il a réussi. Seul bémol…

-Maman ! piaffa le griffon.

Par inadvertance, le nain lui avait appris à dire ‘’maman’’ et depuis, Berrk l’appelle comme ça. Le plus gênant, c’était en public. La boule de poil aimait dire à tout le monde à quel point sa ‘’maman’’ était douce, gentille et cool.

Ensuite, contrairement à ce qu’avait pensé le nain, Berrk ne savait pas le protéger. Le griffon avait perdu son instinct animal et ne sentait désormais plus le danger. Mais c’était un très bon animal de compagnie et était toujours là pour le nain. Berrk le suivait partout. Même pour voyager de planète en planète.

Prochaines destination pour nos compères : Cogstrom.


Mais que se passait-il dans la tête de Berrk ? Tout était flou. Un visage ridicule sans expression se penchait au-dessous de lui. Il n’avait pas de bouche pourtant il émettait des sons et deux billes bleues foncées semblait regarder Berrk. Des yeux ? Mais ils n’avaient pas de pupilles…

-Maman ?

Le griffon peinait à offrir son bec pour parler. Ces muscles le picotaient et sa tête lui faisait atrocement mal. Quelle désagréable sensation ! Quand sa vue fut rétablie, il se redressa rapidement. Où était le nain ? A la place, ce dressait un tas de métal qui ressemblait à un squelette. Berrk le fixa longuement. Finalement, il bougea la tête de droite à gauche.

-Pas maman…,  conclut-il déçu.

Il fit la moue. Il pensait que le nain serait là pour lui mais non, c’était quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui ne connaissait pas. Et quand on ne connait pas quelqu’un… On se présente !

-Berrk ! fit le griffon tout joyeux. Toi appeler comment ?

La créature métallique pencha la tête sur le côté. Il ne comprenait pas où le griffon voulait en venir. Ce langage primitif n’était pas encodé dans sa base de données… Existe-t-il vraiment une civilisation qui utilisait cette langue sous-développée ?

-Berrk ! Et toi ? réessaya la boule de poil.  

Le robot pencha la tête sur le côté. Tout en examinant la créature, il réfléchissait à la signification de sa phrase. Puis, il eut une illumination :

-Robot Soigneur Matricule C-245. Enchanté, Berrk, répondit-il de sa voix métallique.
-Matricule ! Matricule ! répéta Berrk pour l’enregistrer dans sa mémoire.

Evidemment, un nom aussi long était trop compliqué à retenir pour Berrk.

-Matricule ami de moi !

Soudain, Berrk se coupa lui-même dans son élan de joie. Maman n’était pas là… Où se cachait-elle ? Il ferma les yeux pour se concentrer. Mais c’était difficile pour Berrk de se concentrer ! Ça fait mal au cerveau… Il se souvenait vaguement d’une fusée… Mais où était cette fusée ? L’oiseau s’efforça de rassembler ses souvenirs. Mais oui ! La fusée se trouvait à…

-Cassiopeïa ! Fusée… soupira-t-il.

Berrk ne savait pas où trouver de fusée et encore moins en piloter une. Il avait déjà essayé une fois et Maman n’avait pas été contente. Au contraire, Berrk se souvient encore de son visage colérique. Le regard du Griffon Poilu se dirigea vers Matricule. Berrk lui fit alors ses yeux de chiens battus tout mignon en espérant faire craquer la batterie qui servait de cœur au robot.

-Moi veut aller à Cassiopeïa ! Mais pas savoir piloter fusée…


Berrk a bien atterri à Cassiopeïa grâce à Matricule. Ce dernier est reparti sur Cogstrom.

Maman n’est pas là.  


pseudo

you better get real, real, real




••• âge :Comme ça ! o/ *montre 15 doigts...*
••• Sexe : love durex. C'pas ça ?
••• Avatar : Nargacuga de Monster Hunter, chef !
••• Et sinon, comment votre fusée s’est-elle posée sur Pulsar ? : J'ai voyagé de planète en planète pour finalement m'écraser ici 83
••• Des petites suggestions ou un truc à ajouter ? : Plus de licornes !
••• on a pas de question rigolote alors voilà un smiley I love you : KEUR KEUR KEUR pour vous ♥

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 73
FICHE : harcore really hardcore (really harcore)
PSEUDO : capitaine
CRÉDITS : cyanide sama ♥♥
ÂGE : 23


Bestial

Sujet: Re: "Toi copain de moi !" ~ Berrk   Mar 15 Juil - 14:16
bienvenue sur pulsar berrk !


BERRK EST ADORABLE je souriait comme une idiote en lisant ton cara en mode "ce petit est trop chou" (même si il attaque quand il a faim oui oui)
c'est tout parfait, j'ai hâte de lire ton histoire I love you



you're a calamity, you know that ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 7
FICHE : Berrk ici !
PSEUDO : Phooka
ÂGE : 19


Bestial

Sujet: Re: "Toi copain de moi !" ~ Berrk   Mar 15 Juil - 20:12
Youhou ! :3
J'ai fini, c'est tout beau tout propre même si mon histoire est kk. Mais j'espère que ça ira >.<'

Mais bien sûr que Berrk est adorable et ce même quand il a faim D:
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 73
FICHE : harcore really hardcore (really harcore)
PSEUDO : capitaine
CRÉDITS : cyanide sama ♥♥
ÂGE : 23


Bestial

Sujet: Re: "Toi copain de moi !" ~ Berrk   Mar 15 Juil - 20:30
EST-CE QUE BERRK C'EST FAIT ABANDONNER dit moi que berrk ne s'est pasactually fait abandonner si Berrk s'est fait abandonner je suis ahhhhhhh so angry ON ABANDONNE PAS UNE PETITE (je pense pas que berrk soit petit mais faisons comme si ok) BETE AUSSI CUTE PUTAIN
sérieux berrk est trop chou je meurs

berrk


tu es né sur pulsar ! maintenant que tu t'es présenté à lui, le roi te remet ton registre à étoiles et te souhaite une étincelante existence parmi les astres.
Bonne chance, et surtout, brille.

n'oublie pas de recenser ton avatar et de lister ta branche !



you're a calamity, you know that ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 7
FICHE : Berrk ici !
PSEUDO : Phooka
ÂGE : 19


Bestial

Sujet: Re: "Toi copain de moi !" ~ Berrk   Mar 15 Juil - 20:37
A moi la belle couleur rouge des bestiaux ! Berkk va briller o/

Eh bien... Ça on ne sait pas. Et s'est voulu of course 8D En tout cas, "Maman" est portée disparue D:

well "maman" a intérêt à être portée retrouvée fissa omg on ne laisse pas berrk tout seul comme ça
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: "Toi copain de moi !" ~ Berrk   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PULSAR  :: COSMOLOGIE :: NOUVELLES NÉBULEUSES :: NAINES BLANCHES-