Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet
  
Répondre au sujet
avatar
MESSAGES : 16
FICHE :
PSEUDO : ryunos
CRÉDITS : koko ♥
ÂGE : 20


Bestial

Sujet: Orphyde ○ sois plus puissant que les ouragans   Sam 3 Aoû - 23:41

identité

I wanna be the very best




••• Nom : Orphyde
••• Surnom(s) : Orphy mais il semble qu'il n'apprécie pas
••• Racine : Bestial
••• Branche : Loup chasseur
••• Vieillesse : adolescent
••• Planète d'origine : Bifröst

••• Pulséen, que penses-tu de ta chère galaxie ? La galaxie est remplie d'ennemis et tellement effrayante ! Je m'y sens tout petit. (NON JE NE SUIS PAS PETIT BORDEL.)
••• Et les autres habitants ? Comment les vois-tu ? Est-ce réellement l'harmonie entre vous ? Je ne m'entends pas avec les autres. Je suis toujours tout seul dans mon coin parce que je suis pas très grand et, même si mes parents me disent que c'est pas grave, je vois bien qu'on se moque de ma taille. De toute façon, je les aime pas.
••• Pas trop difficile la vie sur Pulsar, dis moi ? SI. Les autres passent leur temps à mordre mes oreilles ou à me griffer juste parce que je suis plus petit pff.
••• Ton avis sur votre politique ? Je veux être le plus fort. La politique, c'est pour les gens qui ont pas assez de force pour se battre avec leurs griffes et leurs dents.
••• Et les humains, ces drôles de créatures, comment les reçois-tu ? Méfiant ou accueillant ? Un avis quelconque sur eux ? Ils sont bizarres ! Quand j'en croise, il leur arrive de s'approcher de moi avec un sourire en disant "quel mignon petit chien !" grrr. Ça m'énerve, j'ai envie de les tuer.
••• Quel souhait fais-tu aux étoiles du ciel de ta Galaxie ? Je voudrais être plus grand et plus fort !
••• Vas-tu briller, pulséen ? Oui, briller plus fort que tout le monde !


personnalité

Like no one ever was


Une petite créature, les pattes bien accrochées à un morceau de viande qu'elle déchire. Il grogne à ceux qui s'approche de sa nourriture, il suspecte ceux qui gardent leurs distances. Il se méfie de votre odeur, l'analyse méthodiquement en levant la truffe en l'air. Oh, il se méfie de tout le monde, c'est normal. Certains plus grands viennent des fois lui voler sa viande dans un monde où la loi est celle du plus fort. Il n'est pas le plus fort. Il est plus petit que beaucoup de sa racine, il est plutôt rapide mais pas vraiment fort. Ses crocs sont aiguisés, ses griffes acérées mais il ne sera jamais le plus fort. Il a beau vouloir, il a beau tenter d'être toujours plus rapide et toujours plus fond, les autres font toujours mieux que lui. Il n'est que le vilain petit louveteau de la meute.

Certains prennent pitié de lui et il leur grogne au nez. Il ne veut de la pitié de personne ! Peut-être qu'au fond ça lui fait quand même plaisir de savoir que des gens passent outre sa faiblesse mais, fierté oblige, il grognera. Généralement, ce n'est pas un grognement méchant mais plus un avertissement au cas où. On n'approche pas son territoire, on ne l'approche pas avec des mauvaises intentions. S'il en lit en vous, il n'hésitera pas à tenter de vous mordre et griffer. Ainsi, il est difficile de gagner son entière confiance. Il n'a connu que la guerre permanente entre coups fourbes et guerres enfantines pour se démarquer. Il ne l'a jamais pu. Il n'a jamais été assez courageux pour risquer réellement sa vie, il a juste su grogner et montrer les dents sans jamais réussir à réellement détruire la peau.

Du fait de sa solitude presque constante, il ne sait pas du tout exprimer ses émotions. Une créature tel que lui ne rougit pas alors il se contentera de baisser la tête en silence pour peut-être vous montrer qu'il est gêné. Il ne sait pas montrer son affection et mordille des fois quelqu'un pour lui montrer son état d'esprit sans réelle explication. Quelques coups de patte en oubliant que vous n'avez pas de carapace et lui des griffes très aiguisées pourront vous rappeler de faire attention à lui. Il est pas très doué avec les sentiments et les relations avec les autres ; il lui arrive de dire des trucs blessants sans s'en rendre compte et de ne pas arriver à exprimer ce qu'il veut dire. Comprenez, il ne se parle pas à lui-même quand il a faim pour se concerter sur le morceau qu'il va prendre.



histoire

I know it's my destiny


Ses frères et sœurs gambadent joyeusement dans la montagne enneigée avec leur père et lui reste dans les pattes de sa mère qui le nettoie doucement à coups de langue.


    ▬ J'aimerais bien pouvoir jouer dans la neige ...


    ▬ Tu es encore trop petit pour aller jouer dans la neige, Orphyde.

Il a toujours été le plus petit, le plus faible. Il est moins épais que les autres, moins grand, moins résistant. À la naissance, il n'a pas su s'approprier la mamelle la plus nutritive et, depuis, il n'a plus qu'à accepter sa faiblesse. Dans sa famille, c'est ainsi. Le plus fort est la fierté des parents, le plus faible est la honte de la portée. Les autres ne se gênent pas pour le traîner par terre, montrer leurs pattes plus fortes que les siennes parce qu'ils ont su être plus puissants que lui dès la naissance. Tout le monde sait bien qu'il sera le premier à crever sous les griffes d'un autre bestial pour finir dans son estomac. Lui-même le pense et cela l'effraie terriblement. Dans les plaines glacées, dans les montagnes ensevelies sous la neige, il n'est qu'une petite boule de poil faible et terriblement vulnérable.

La neige, c'est froid. Il n'a jamais pu la toucher encore, c'est la première fois qu'il peut sentir la fraîcheur avec ses pattes. Il a du mal à se déplacer, ses pattes s'engourdissent facilement. Il est encore faible. Il envie encore les autres qui courent si loin avec leur père. Seule sa mère le supporte encore avec son regard bienveillant et ses caresses pour le pousser à devenir plus fort. Et pour ne pas décevoir la seule personne qui croit encore en lui, il soigne son pelage, il aiguise ses griffes et se lance à l'assaut de la vie. Pour se faire sa place dans le monde mortel, il arrache la gorge de certains sans jamais se demander qui ils ont pu être. Pour se faire sa place dans la vie destructrice, il anéantit des vies et préserve la sienne. Sa mère se voit obligée de lui apprendre la différence entre la nourriture et les amis mais ce n'est que de la théorie pour le petit loup qui ne sait pas ce qu'est un ami et qui ne connaît que la nourriture.

Il est temps. Cela fait des lunes déjà que ses frères et sœurs sont partis, il n'a pas su compter combien. Le père ne veut plus du vilain petit canard, il doit partir. Qu'importe s'il n'est pas prêt, qu'importe s'il est faible. Les faibles meurent, les faibles disparaissent et ce n'est que la fin logique de leur existence.

Marcher dans la neige est difficile, il ne voit aucune proie à l'horizon pour pouvoir se nourrir correctement. Il aperçoit un corps au loin, peut-être qu'il reste quelque chose à manger sur celui-ci. S'approchant, il reconnaît l'un de ses frères. Voilà comment les faibles finissent. Il n'était pas assez fort et le froid et la faim ont dû avoir raison de lui. Il est mort juste avant d'atteindre une caverne qui aurait pu le protéger des tempêtes de glace. Ne sachant que faire, il traîne le corps de l'autre loup jusqu'à la grotte et s'assied pour décider. Vivre ou mourir. Le choix est simple. Son frère est déjà mort depuis longtemps. Ce sera une sorte de vengeance que le faible dévore le fort pour continuer à vivre. Ainsi, froidement, il engloutit la chair délicieuse du plus fort pour montrer qu'il n'est finalement pas le plus faible puisque, lui, est encore vivant.

La caverne est belle mais ce n'est pas important. Il lui faut trouver un endroit où avoir régulièrement de la nourriture. La fourrure de son frère, posée sur la sienne, lui permet de traverser le froid. Sans aucun doute, il serait mort de froid avant d'atteindre Asgarôr si son frère n'avait pas été là. Sur le chemin, il a pu aussi voir le cadavre déchiqueté d'une de ses soeurs. Elle avait trouvé plus fort qu'elle dans le champ de bataille qu'est la vie.

Son père parlait des fois de ce fort fantastique terriblement riche où il allait avec ses frères et sœurs peu avant qu'ils ne partent seuls. Mais ce que le petit loup voit est au-delà de toute description. Les immenses remparts semblent couper la cité du monde extérieur. Seul un pont-levis permet de sortir et d'entrer. ses petites pattes fatiguées l'emmènent à l'intérieur de la ville. Épuisé, il s'endort dans une petite ruelle, couvert par la fourrure de son frère.


    ▬ Hé, petit !

Faiblement, il ouvre ses yeux. La nuit est tombée et, même sans lumière, il n'a aucun mal à voir. Ce n'est pas un prédateur pour rien.


    ▬ Tu vas bien ?

Il observe lentement l'animal qui lui parle, hochant la tête pour une réponse positive. Il sort un peu plus de son sommeil, se relevant pour laisser tomber la peau à terre avant de se la remettre sur le dos.



    ▬ J'voudrais me nourrir. Je peux faire ça où ?

Il suit l'étranger qui lui indique une auberge. D'après lui, la viande y est bonne mais bien évidemment, rien n'est gratuit. L'aubergiste semble réticent à offrir un repas à un animal qui n'a aucun objet à faire valoir pour un quelconque échange. Les faibles meurent, les forts survivent. Il doit montrer qu'il n'est pas faible. Alors il explique à l'aubergiste ce qu'il peut faire, il explique qu'il connaît bien la planète et les endroits où le gibier sont courants, il explique que les souterrains lui sont familiers. Et il contracte une dette d'honneur. Pour payer son repas, il apportera de la nourriture et de l'eau. Les premières fois, cela lui semble un peu difficile mais il repère les endroits, il inscrit une carte dans sa mémoire et, avec la peau attachée sur sa fourrure, il parcourt les étendues glacées pour obtenir de l'eau et de la nourriture. Avec ce qu'il récupère, il réussit à obtenir une toute petite chambre. Avec ce qu'il récupère, il fait préparer la peau de son frère pour qu'elle lui serve réellement de cape.

Et puis les humains arrivent. On en voit plusieurs dans la cité, ils refusent de se contenter de la viande qu'il rapporte. Alors il ramène aussi des baies, des petits fruits qui poussent malgré le froid dans des endroits protégés. Les rumeurs courent à propos des autres planètes et des autres espèces qu'il ne voit que passer sans jamais les côtoyer. Les rumeurs courent sur lui aussi. Avec sa peau de bête qui ressemble beaucoup à sa fourrure mais est légèrement plus foncée, on se pose des questions sur son passé. Et il reste seul dans sa petite chambre mal faite qui lui suffit largement pour dormir. Il lui arrive de se battre oh, quand on le provoque. Et une fois l'ennemi vaincu, il s'en va simplement accomplir ses tâches pour pouvoir voyager et explorer comme il le souhaiterait. Il aimerait bien retrouver sa mère un jour pour lui montrer qu'au final, son petit louveteau a bien grandi. Au final, ce n'est pas réellement lui le faible.


ryunos

gotta catch them all




••• âge : 16 ans
••• Sexe : Uniquement bestial. 8'D
••• Avatar : MEDHYENA. pokemon.
••• Et sinon, comment votre fusée s’est-elle posée sur Pulsar ? : J'me suis pris un astéroïde et on a atterri en catastrophe (j'avais écrit "castrophe" hahaha) sur une planète vraiment pas cool. Non en vrai y'a une étoile qui est venue me voir et m'a invité ♥
••• Des petites suggestions ou un truc à ajouter ? : Je vous aime ?
••• on a pas de question rigolote alors voilà un smiley I love you: mon pokémon préféré du moment c'est medhyena comme toujours mais papilusion nique sa maman. il peut apprendre ball'ombre ! (comment ça c'était pas ça la question ?)

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: Orphyde ○ sois plus puissant que les ouragans   Dim 4 Aoû - 9:52

bienvenue sur pulsar Orphyde !


Pour moi tout me semble bon, tu peux continuer ton histoire petit bb chien ♥
(il est adorable mon dieu j'ai hate de lire sa fiiiche)(NON MAIS MEDHYENA QUOI <3<3<3)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 16
FICHE :
PSEUDO : ryunos
CRÉDITS : koko ♥
ÂGE : 20


Bestial

Sujet: Re: Orphyde ○ sois plus puissant que les ouragans   Dim 4 Aoû - 21:18
C'est fini les amis ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 116
FICHE :


d e s o x y r i b o s e


PSEUDO : qualsy!!!!!!!!!! i am the man
CRÉDITS : le petit staff mignon de pulsar
ÂGE : 20


Artificiel

Sujet: Re: Orphyde ○ sois plus puissant que les ouragans   Dim 4 Aoû - 21:35
woah. j'adore l'instinct animal poussé à l'extrême dans ton histoire. j'ai eu des frissons srsly
poor puppy


••• ORPHYDE •••



••• tu es né sur pulsar ! maintenant que tu t'es présenté à lui, le roi te remet ton registre à étoiles et te souhaite une étincelante existence parmi les astres.
Bonne chance, et surtout, brille.•••

n'oublie pas de recenser ton avatar !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Orphyde ○ sois plus puissant que les ouragans   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PULSAR  :: COSMOLOGIE :: NOUVELLES NÉBULEUSES :: NAINES BLANCHES-