Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet
  
Répondre au sujet
avatar
MESSAGES : 3
FICHE : a star lost in space
looking for a voice
CRÉDITS : lolaselfmade
ÂGE : 23


Élémentaire

Sujet: yellow - oh, you're like dust   Ven 15 Aoû - 17:06






yellow, oh yellow. petite chose sans avenir, petite chose trop jeune. yellow élémentaire yellow, tu es la poussière d'étoile. pas grand chose de signifiant. juste des particules en suspension. la légende veut que tu sois né dans l'espace. toi même tu ne sais pas. sûr de rien. trop jeune pour comprendre.





galaxie - tu l'aimes. tu l'aimes tellement. si belle si grande. tu n'est que bonheur quand tu penses à elle. elle et ses vastes espaces. elle et toutes les merveilles qu'elle contient.
pulséens - tu les admires, les jalouses. eux et leur bonheurs, eux et leur branches, leurs réalité. tu les aime tous. trop parfait. ils sont ce que tu as toujours rêvé d'être. si brillants.
quotidien - elle ne serait pas plus belle ailleurs. parce que tu ne cesse de t'épanouir devant tout. mais tu en souffres. tu en souffres tellement, de ne pas être à la hauteur de ta galaxie, de tes planètes. la vie est si simple et tu te la compliques
politique - le roi est une étoile. le roi est ta raison d'être. idole du petit enfant que tu es. oh, tu crois si fort, si fort dans le roi. qu'il ne peut que te décevoir.
humains - ils sont si beaux, si pareils et sans défaut. tu les vois, avec tes poussières, tu voudrais être un peu plus comme eux. mais tu ne les comprends pas. jamais. avec toutes leurs images et leurs mots. oh, tu as essayer de te faire à leur image. bancale.
souhait - tu voudrais. tu voudrais tellement briller. tu voudrais te sentier entier.
briller - tu aimerais. tellement, tellement. tellement. mais une étoile brisée n'est plus que poussière. et tu te demandes si tu en es capable.





yellow, tu es un astre. ou tu penses l'avoir été. toi si heureux de ton existance, toi si heureux de n'être que des miettes qui se reforment, se déforment. oh, yellow, tu es tellement content de vivre. tu es tellement content d'exister. parce que vivre, c'est ce que l'on dit de ce qui respire. et toi. toi. tu ne sais pas si tu respires. tu sais seulement que tu es là. et tu joues, de tout. trop innocent. ayant oublié jusqu'à même la genèse de ton existence. et d'un coup tu t'arrêtes. de virevolter dans les airs. et d'un coup la tristesse te prend. tu ne te sens pas entier. tu es une étoile brisée. tu n'es que la poussière, la traînée derrière celle qui exauce les vœux. bipolaire. tu es bipolaire. incapable de savoir ce que tu ressens. parce que yellow, oh yellow, tu as toujours été seul, si seul. et tu voltiges, observant les autres, avec tes grands yeux imaginaires. et tu te dis que tu voudrais avoir la chance d'être eux. oh, yellow silencieux. sans un mot tu regardes le monde battre autour de toi. et tu te sens tellement insignifiant. et il y a du vent. et il y a quelque chose. qui d'un coup te fait te sentir vivant. alors tu es joie. alors ce qui devrait être ta bouche s'étire dans un sourire. et tes particules se mettront peut-être même un jour à briller.
mais tu aime pas dessus tout ces humains. si nouveaux, si perdus. autant que toi, autant que le reste. alors tes particules se sont collées. juste pour essayer. d'un peu leur ressembler.





yellow. tu n'es que poussières. en suspension dans le temps, dans l'espace. tu es comme un nuage. tu t'étires à l'infini et te réatractes. tu prends forme de ce que tu admires. humanoïde. tu prends forme de cette innocence. petit enfant.





comme le big bang. comme le début. on ne sait pas ce qu'il y a avant. tu ne sais pas qui il y a avant toi. tu ne sais pas qui sont tes parents. tu ne sais pas quelle est ta famille. tu te souviens juste de l'espace. du cosmos autour de toi. comment est-on censé survivre, quand on ne sait pas ce que ça veut dire ?
alors tu t'es laissé glissé. doucement. a travers les courants spatiaux. à la dérive. naufragé de ton propre corps. et il y a comme une conscience qui s'installe. et il y a comme un instinct dans ta tête. oh, comme si la mémoire de tes ancêtres était écrite dans tes gênes. comme si tu étais le regroupement de toutes ces étoiles qui sont mortes un jour. tu es leurs cendres. tu es leur survis. c'est ça tu dois survivre. chacune des molécule qui compose ton corps te le crie. Et elles se rassemblent, se collent les unes aux autres. tu es un coeur. tu es un coeur qui essaye de battre. un organe vital sans forme dont les paillettes explosent à chaque demies secondes.
c'est comme ça que tu as échoué sur le sol. et tu n'es devenu qu'un tapis de poussière. tu voulais te rassembler. mais tu n'étais pas sûr de comment faire. alors tu t'es laissé porté par le vent.
et tu t'es écrasé sur le visage d'un enfant.

il s'est essuyé les yeux. tu étais dans sa bouche, sur ses cils. il s'est secoué la tête. tu vibrais avec ses mains. et tu as reculé. pris forme devant lui. comme tu le pouvais. presque comme lui. tu avais ces membres,pas très bien dessinés, cette chose ronde au dessus de tout. oh, tu voulais lui ressembler. parce qu'il était le premier visage. mais il a crié. apeurée. tu es redevenu sable.

et des dizaines de fois. tu as croisé des êtres en tout genre. et tu as essayé de leur ressembler. parvenant de plus en plus au mimétisme parfait. puis vint la couleur. tu copiais leur couleur pour mieux être. pour ne pas être fait de lumière. mais il y avait une chose que tu n'avais pas et que tu désirais plus que le reste. la voix. tu n'étais que crépitements et détonations. parfois on pensait même t'entendre gémir. mais tu ne savais pas les mots. tu ne savais rien de la vie. et tes yeux nouveaux étaient passionnés par ce qu'ils découvraient.

la terre des songes. c'était ton endroit préféré. parce que sans briller tu réussissais à luire. c'était la chose la plus proche de briller que tu savais faire. parce que tu avais finir par comprendre. que tu n'en étais pas une. seulement le cadavre revenu à la vie de tes semblables, de tes idoles. et c'est là que tu découvris. les choses. les choses dont tu avais toujours rêver.

il était fait d'ombre. tu ne le distinguait que parce que ton faible éclat dessinait ses contours. et tu t'es approché. dans ta forme la plus humanoïde possible. pour le toucher. tellement intrigué qu'il se cache, comme ça dans la pénombre. qu'il se cache de ta lumière. et lorsque le contact se fit, tu frémis. un instant. juste un instant.

(qui es tu lumière ?)
(...)
(qui es tu ?)
(...)
(n'as tu pas de voix ?)


Et tu hochas la tête. alors la créature te tendis sa main faite de griffes inconsistantes. et pendant plusieurs jours tu la suivis. et elle te parlait des choses. du tout. et tu essayais. d'imiter les sons qui sortaient de sa bouche. tu essayais tant bien et si fort que tu réussis à prononcé un mot. un seul. noir. tu appelais ton ami noir. et la chose faite d'ombre secoua la tête et te dis non, lumière. et il te dit qu'un jour il avait entendu un humain dire yellow en te pointant du doigt. alors tu hochas la tête. yellow tu serais.

et un jour l'ombre et toi vous êtes séparés. par besoin d'aventure. lui n'avait plus peur des ténèbres dont elle était issue. toi tu savais maintenant survivre. alors tu pensais à noir. si fort si fort quand tu te perdais. et tu le voyait en chaque ombre. te chuchotant que ça irait.
alors tu avais confiance. et tu t'étais promis de toujours venir le voir sur la terre monochrome. et tu t'étais donné un corps. celui des humains qui avaient décidé de ton nom. celui de l'enfant sur lequel tu t'étais écrasé la première fois que tu t'étais donné des yeux.




moi c'est lola, ou jake. depuis le temps que je voulais faire autre chose qu'un humain. ahahah. j'ai bientôt 21 ans, je suis une fille sans blague salace à raconter. roxas - kingdom hearts est mon yellow. et je ne sais plus comment je suis arrivée sur pulsar. mais j'en repartirais pas. je vous aime

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 57
FICHE : ALL HAIL CAPTAIN.
PSEUDO : kactuskorp™
CRÉDITS : nikitamour :heart:
ÂGE : 23


Élémentaire

Sujet: Re: yellow - oh, you're like dust   Ven 15 Aoû - 18:41
bienvenue sur pulsar yellow !


mon dieu yellow est juste
adorable
damn
j'ai très hâte de l'histoire sdfg^p courage amour I love you


quand sonne l'heure, hissons nos couleurs.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 3
FICHE : a star lost in space
looking for a voice
CRÉDITS : lolaselfmade
ÂGE : 23


Élémentaire

Sujet: Re: yellow - oh, you're like dust   Ven 15 Aoû - 19:18
Je pense que c'est bon. .w.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 57
FICHE : ALL HAIL CAPTAIN.
PSEUDO : kactuskorp™
CRÉDITS : nikitamour :heart:
ÂGE : 23


Élémentaire

Sujet: Re: yellow - oh, you're like dust   Ven 15 Aoû - 20:19
il faudrait que tu arrêtes de faire des trucs aussi joli doux et bien parce que je
je sais pas
en fait non n'arrête pas stp

yellow


tu es né sur pulsar ! maintenant que tu t'es présenté à lui, le roi te remet ton registre à étoiles et te souhaite une étincelante existence parmi les astres.
Bonne chance, et surtout, brille.

n'oublie pas de recenser ton avatar et de lister ta branche !


quand sonne l'heure, hissons nos couleurs.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: yellow - oh, you're like dust   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PULSAR  :: COSMOLOGIE :: NOUVELLES NÉBULEUSES :: NAINES BLANCHES-